Nouveau

Nouvel Import de Nuages de Points

Le nouvel import de nuages de points offre de nombreux points forts, notamment le multitraitement, l’échantillonnage de blocs à différentes résolutions, l’insertion après le point de mesure Archicad, le placement automatique des scans sur les projectiles et une réduction de la taille des projets jusqu’à 90%.

Nouveau

Nouvel Import de Nuages de Points

En utilisant tous les processeurs de votre ordinateur, l’importation est désormais jusqu’à 50% plus rapide qu’auparavant. L’échantillonnage par blocs des nuages de points permet un traitement beaucoup plus rapide du nuage de points pour tous les calculs ultérieurs. Le calcul des orthophotos se fait désormais en quelques secondes, alors qu’il fallait plusieurs minutes auparavant.

Jusqu’à présent, les nuages de points étaient répartis en pourcentage dans différentes résolutions. Maintenant, ils sont créés avec des distances de points différentes afin de pouvoir varier la représentation des nuages de points dans les fenêtres d’Archicad – plan, coupe/vue ainsi que fenêtre 3D.

Pendant le processus d’importation, tous les scans sélectionnés dans une fenêtre du navigateur sont d’abord listés sous forme de tableau dans le menu d’importation. Le BIMmTool reconnaît alors s’il s’agit de scans non structurés ou structurés, même si plusieurs scans individuels sont enregistrés dans un fichier E57. Une icône vous indique de quel type de scans il s’agit et combien de millions de points de scan ils contiennent.

Dans la forme claire du tableau, vous pouvez sélectionner d’autres options d’importation, telles que l’aperçu, le fractionnement des étages pour les scans non structurés, le décalage du plan de fractionnement par rapport à la hauteur de l’étage, la taille des blocs et le niveau sur lequel les nuages de points doivent être stockés.

Vous avez la possibilité de décider avec quelle résolution maximale vous souhaitez travailler dans Archicad (2, 5 ou 10 mm). Le BIMmTool homogénéise alors le nuage de points à des distances de points uniformes. Cela peut réduire la taille du projet jusqu’à 90% (50% plus petit que le fichier PointCab Origins du même projet).

Notre recommandation

Notre recommandation est la suivante : Une résolution de 10 mm est tout à fait suffisante pour la modélisation jusqu’à LOD 300. Pour les projets plus détaillés, tels que les installations techniques des bâtiments (TGA), une résolution de 5 mm est recommandée. En cas de besoin de profils de stuc fins, d’orthophotos d’ornements organiques ou d’orthophotos en couleur, la résolution la plus élevée de 2 mm peut être utilisée, en tenant compte du fait que la taille du projet est multipliée par cinq par rapport à la résolution de 10 mm.

Il est souligné que la résolution n’a rien à voir avec la précision, mais qu’elle modifie uniquement le nombre et la distance des points sur une surface. Pour les scans structurés, la densité de points est de toute façon plus élevée en raison de la superposition des zones de scan.

En outre, il est précisé que les orthophotos à faible résolution sont plus contrastées et peuvent être calculées plus rapidement. En plus de l’insertion du nuage de points selon les coordonnées du projet de numérisation, il est désormais possible de le faire par rapport au point d’arpentage Archicad, ce qui simplifie considérablement le flux de travail pour les projets géoréférencés.

Nouveau

Idéalisateur

Les scanners laser relèvent les bâtiments avec une précision millimétrique, ce qui est excessivement précis dans la plupart des cas. Si aucun relevé de déformation n’est exigé, la saisie de l’existant doit certes être précise, mais aussi adaptée à un traitement ultérieur. L’idéalisateur vous aide à trouver et à standardiser des composants dont les dimensions sont presque identiques, sans dépasser la tolérance d’écart fixée.

Nouveau

Idéalisateur

Les scanners laser enregistrent les bâtiments au millimètre près. Les irrégularités du crépi et toutes les déformations des éléments de construction sont représentées, ce qui n’est pas du tout souhaité avec une telle précision dans un plan ou un modèle 3D. La fonction d’arrondi réglable permet d’arrondir les dimensions et les coordonnées du nuage de points à des centimètres entiers ou à des demi-centimètres, par exemple.

Néanmoins, des éléments de construction standardisés, tels que les fenêtres, les portes, les poutres et les poteaux, peuvent présenter de légères différences après la modélisation. C’est là qu’intervient l’idéalisateur. Des composants presque identiques en termes de dimensions sont rassemblés en groupes, dans les limites de la tolérance que vous avez définie. Certains paramètres peuvent alors être redéfinis sur la base de la valeur moyenne calculée automatiquement, ou d’une saisie manuelle, par exemple d’une valeur DIN. L’outil BIMmTool modifie automatiquement les éléments de construction en conséquence.

Nouveau

Taille des projets

L’homogénéisation des nuages de points lors de l’importation à une résolution maximale de 2, 5 ou 10 millimètres a une énorme influence sur la taille des fichiers. Dans notre exemple de projet, qui a été enregistré avec un scanner Faro avec des résolutions de 44 et 28 millions de points par scan, il en résulte les tailles de fichier suivantes pour les nuages de points :

Fichier source :79 GBFormat E57
BIMmTool jusqu’à présent :56,2 GBFormat GSPC
BIMmTool nouveau 2 mm :28,6 GBFormat GSPC
BIMmTool nouveau 5 mm:11,9 GBFormat GSPC
BIMmTool nouveau 10 mm:5,6 GBFormat GSPC
PointCab Origins :10,4 GBFormat LSE

Pour les nuages de points non structurés, l’effet n’est pas aussi important, car la densité de points est d’emblée plus faible avec les scanners mobiles.

Fichier source :11,9 GBFormat E57
BIMmTool nouveau 10 mm:5,2 GBFormat GSPC
(GSPC = Graphi Soft Point Cloud)
Nouveau

Commutateur Pointcloud

Enregistrez un nuage de points pour le BIMmNavigator, sélectionnez des scans et activez ou désactivez leur affichage en plan, en coupes/vues ou en 3D. Modifiez la résolution à l’aide d’un curseur, choisissez le type de nuage de points et affichez à nouveau les points masqués – tout cela sur une palette claire. Le Commutateur PointCloud est votre centre de contrôle pour les nuages de points dans Archicad. Jusqu’à présent, les réglages concernant les nuages de points ne pouvaient être effectués qu’à partir des représentations du modèle. Maintenant, vous pouvez sélectionner le panorama qui doit être affiché dans le BIMmTool Navigator en utilisant la fonction  » Enregistrer le site  » dans la palette d’outils du PointCloud Switcher.

Nouveau

Commutateur Pointcloud

La sélection de scans vous permet de choisir les scans nécessaires à la modélisation, un par un, par étage ou par cluster. La fonction « utiliser les scans actifs » est particulièrement utile, car elle ne reprend dans la sélection de scans que les nuages de points activés.

Vous pouvez activer ou désactiver les nuages de points dans toutes les vues dans leur ensemble ou individuellement pour le plan, la coupe/les vues et la fenêtre 3D. Les objets nuages de points restent alors toujours visibles, sauf s’ils sont désactivés dans les représentations du modèle.

Un curseur permet de régler la résolution sur quatre niveaux. Les icônes « Afficher le nuage de points original », « Afficher les analyses delta » et « Afficher les comparaisons de modèles » vous permettent de passer d’un type de nuage de points à l’autre. La dernière icône de la palette permet de faire réapparaître les points masqués par la boîte d’écrêtage.

Nouveau

Gestionnaire de tâches et raccourcis pour les tâches

Dans le gestionnaire de tâches, toutes les tâches créées pour les orthophotos, les analyses delta, les boîtes d’écrêtage et les analyses d’écart sont présentées de manière claire sous forme de tableau sous la rubrique correspondante. Tous les réglages pertinents peuvent être effectués directement dans le tableau pour un seul ou pour tous les jobs en même temps. Sur la palette des raccourcis de travail, vous trouverez les outils pour générer des orthophotos, des analyses delta et des boîtes de clipping. Sélectionnez la fonction souhaitée, cliquez dans le plan et faites glisser, de préférence du bas à droite vers le haut à gauche, l’objet en question. Il vous sera demandé d’attribuer un nom à la tâche.

Nouveau

Gestionnaire de tâches et raccourcis pour les tâches

Celui-ci apparaît alors immédiatement dans le Job Manager et peut y être édité sous forme de tableau. Attribuez aux objets pour les jobs l’altitude supérieure et inférieure, l’étage, la résolution pour les orthophotos, les scans à utiliser pour le calcul, le type de destination, comme par ex. plan, coupe ou nouvelle feuille de travail, ainsi que le niveau pour le dépôt. Avec « Calculer & placer », vous déclenchez le calcul et le dépôt automatique dans la destination indiquée.

L’analyse des écarts se trouve dans le dernier onglet. Ici, vous pouvez choisir entre la comparaison de modèles et l’analyse delta. Dans le cas de la comparaison de modèles, tous les points situés à l’intérieur de la valeur seuil indiquée sont colorés en vert et tous les points situés en dehors de cette valeur sont colorés en rouge. Cette fonction convient particulièrement bien à la comparaison de modèles de planification avec des nuages de points du chantier, afin de détecter à temps les défauts de construction et de prendre des mesures correctives.

L’analyse delta fournit des informations plus détaillées sur la concordance entre le modèle et le nuage de points, car les points situés à l’intérieur de la valeur seuil sont colorés dans un dégradé allant du rouge au bleu en passant par le vert, en fonction de leur distance à la surface. Cela permet de détecter particulièrement bien les déformations des éléments de construction, comme par exemple un plafond qui s’affaisse. Cette fonction est également excellente pour le contrôle qualité des modèles existants.

Nouveau

Mise à jour d’Easy2Model

L' »ancienne » palette BIMmTool est devenue la palette Easy2Model. Celle-ci contient désormais uniquement les fonctions nécessaires à la modélisation à partir de BIMmNavigator. La fonction « Shot 3D » a reçu une nouvelle icône « 2D/3D » et permet d’utiliser toutes les fonctions Easy2Model dans le plan et la fenêtre 3D.

Nouveau

Capture orthogonale

La nouvelle fonction « Acceptation orthogonale » remplace l’ancienne fonction « Acceptation angulaire ». Elle permet une modélisation orthogonale sans dépasser un écart maximal par rapport au nuage de points défini dans les paramètres. Les éléments de construction sont alors placés de manière centrée et l’orientation de la feuille de travail est prise en compte.

Nouveau

Outils en cloud

Les outils en cloud constituent l’interface avec la plateforme IVION de NavVis. Dès maintenant, l’intégration IVION est disponible gratuitement pour tous les détenteurs d’une licence BIMmTool Pro. Cette interface permet d’appeler les panoramas directement dans Archicad et de les modéliser dans Archicad à l’aide des fonctions Easy2Model, comme dans BIMmNavigator. D’autres interfaces sont prévues à l’avenir, par exemple vers le Nemetschek Cloud ou Matterport.

Nouveau

Connecter

L’icône Connecter ouvre l’interface vers PointCab’ s Origin et vers Lupo Scan. Le dialogue permet de placer des orthophotos et des analyses delta dans Archicad.

PRO

Orthophotographies

La nouvelle fonction Orthophoto génère des orthophotos horizontales et verticales à partir des nuages de points importés directement dans Archicad. Le fait que les nuages de points soient structurés ou non ne joue aucun rôle et le temps de calcul est trois fois plus court qu’auparavant. Le flux de travail s’adapte à la méthode de travail habituelle dans Archicad et rend le travail de modélisation extrêmement simple et transparent. Outre la représentation en couleur ou en niveaux de gris, il est également possible de générer des représentations orthophotographiques haute résolution, par exemple pour la protection des monuments. Pour le calcul, ce sont toujours les scans ou les nuages de points situés sur des plans visibles qui sont utilisés. Disposez vos calques de manière à n’utiliser que les images extérieures. Lorsque vous avez terminé, vous pouvez importer les orthophotos dans la fenêtre Archicad souhaitée via le menu Connecter ou créer une nouvelle feuille de calcul ou une fenêtre de coupe/vue.

PRO

Analyses delta

Une analyse delta est la représentation en couleur des écarts du nuage de points par rapport à un plan donné, horizontal ou vertical. C’est un excellent nouvel outil pour examiner les déformations de bâtiments existants et en tirer des conclusions pour la modélisation. Les ingénieurs civils, les architectes et les ouvriers spécialisés peuvent l’utiliser pour évaluer visuellement l’état de la structure porteuse et détecter très rapidement les irrégularités du sol, par exemple. C’est également idéal pour comparer l’état actuel d’un chantier avec le modèle conçu. La création et le calcul de l’analyse delta sont identiques à ceux des orthophotos et peuvent également être enregistrés à l’endroit souhaité dans Archicad via le menu Connecter. et ce, avec une fluidité exceptionnelle.

PRO

Boîte de clipping de nuages de points

Utilisez la nouvelle boîte d’écrêtage pour découper et rogner les nuages de points importés dans Archicad via BIMmTool : Faites glisser la Clipping Box sur la zone du nuage de points que vous souhaitez découper ou rogner. Vous pouvez maintenant masquer ou supprimer le nuage de points à l’intérieur ou à l’extérieur du cadre. Vous pouvez ainsi supprimer les effets de dispersion ou de miroir du nuage de points, masquer un bâtiment dans une rangée de maisons, masquer l’aménagement d’une pièce, etc. Le cadre de recadrage facilite également la création d’un nouveau nuage de points, par exemple celui d’une porte, d’une fenêtre historique ou d’une sculpture. Vous pouvez également l’utiliser pour représenter l’environnement de votre projet. Les nouveaux objets de nuage de points sont toujours calculés en pleine résolution et peuvent contenir d’autres données ou paramètres. Vous pouvez ainsi représenter ces détails dans une résolution plus élevée et même les combiner avec le nuage de points d’origine.

Versions et tarifs

Dans le cadre de notre internationalisation, il n’y aura à l’avenir plus qu’une seule version du BIMmTool. Comme le « nouveau » BIMmTool contient toutes les fonctions et interfaces et qu’il n’existe plus de version allégée, nous renoncerons à l’avenir à la mention « Pro ». La version Connect ainsi que ses mises à jour seront abandonnées avec Archicad 27. La connexion aux logiciels tiers fonctionne cependant toujours dans le « nouvel » outil BIMmTool. Tous les clients Connect actuels bénéficieront prochainement d’une offre de transfert attrayante.

Avec le nouveau BIMmTool, vous recevez en tant que client existant quasiment un nouveau logiciel, avec de nombreuses nouvelles fonctions, une toute nouvelle interface utilisateur et tout cela plus rapidement, mieux et plus facilement. Nous sommes certains d’avoir atteint notre objectif d’améliorer et surtout d’accélérer vos flux de travail avec cette version. C’est pourquoi nous nous permettons d’augmenter la maintenance de l’ancien BIMmTool Pro de 50,- € nets par an et par licence.